C’est l’hiver ☃️

L’hiver astronomique a fait son apparition en ce mardi 21 décembre 2021 à 17h00.

Pourquoi cette précision – astronomique – après hiver ?

Vous avez sans doute remarqué que depuis quelques années, les présentateurs météo, et les spécialistes en météorologiques parlent d’hiver dès le 1er décembre.

C’est en fait le cas pour toutes les saisons. On passe au printemps le 1er mars, l’été commence le 1er juin pour se terminer le 30 aout, et l’automne s’invite dès le 1er septembre, pour se terminer le 30 novembre.

Certains disent que ces dates correspondent mieux à la réalité, et qu’elles sont plus en phase avec le temps qui est réellement observé. C’est peut-être vrai, surtout depuis que le dérèglement climatique est venu fair une apparition de plus en plus visible.

Pour ce qui me concerne, je pense qu’il s’agit plus d’un artifice qui permet de faciliter la production des statistiques météorologiques. Il est vrai qu’il est bien plus facile de faire des calculs sur la base de bornes qui ne varient pas d’une année sur l’autre. Calculer la température moyenne de l’hiver est bien plus commode si on considère qu’il commence le 1er décembre à 0h00 pour se terminer le dernier jour de février à 23h59. C’est beaucoup plus compliqué avec une période qui va varier tous les ans, comme un hiver qui cette année commence le 21 décembre 2021 à 17h00 pour se terminer le 20 mars à 16h33 (et je ne prends pas en compte les secondes 🤯.

C’était ma minute fort en thème 🤓

Ce contenu a été publié dans Informations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à C’est l’hiver ☃️

  1. En fait, l’article ci-dessus n’est pas très futé. En effet, si les météorologistes avaient vraiment cherché à faciliter le calcul des statistiques saisonnières, ils ne se seraient pas basés sur le début du mois en cours, à près de 3 semaines de la date du début de la saison astronomique, mais sur le début du mois suivant, à peine une dizaine de jours après le début de la saison.
    Un tel calcul en intégrant les 4 saisons sur une seule année calendaire, aurait vraiment simplifié la production des statistiques.
    Pour vous en convaincre, essayez de construire une requête SQL qui donne la température moyenne des saisons sur les 10 dernières années.
    À vos claviers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.